NRF 2015 : la démesure

NRF 2015 : la démesure

Nous avons eu la chance de participer du 10 au 15 janvier 2015 au NRF, le plus grand salon mondial dédié à la distribution.

Notre premier choc en arrivant en fut la dimension : 40 000 visiteurs, plus de 600 exposants et près de 150 conférences, le tout occupant les 180 000 m² du centre des expositions de New-York (plus ou moins la totalité du parc des expositions de la porte de Versailles à Paris). La délégation française comptait des centaines de représentants ; par exemple, à eux-seuls, les collaborateurs d’une grande enseigne spécialisée étaient venus à plus de 250.

Premier constat : les concepts en vogue sont les mêmes des 2 côtés de l’Atlantique, omnicanal, expérience client sans couture, datadriven, engagement client, personnalisation de l’expérience en magasin, mobilité-first, voire mobilité-only, digitalisation de bout-en-bout, convergence DMP-CRM.

Second constat : la réalité des présentations est beaucoup plus pragmatique, sécurisation des transactions en magasins, ré-approvisionnements, encaissement sans contact, …

Troisième constat : l’offre est très fragmentée malgré la présence d’un ou deux leaders par segments (oracle et ibm pour l’eCommerce, fujitsu et wincor pour l’encaissement, …).

Salon NRF 2015

© NRF 2015

Quelques innovations ont néanmoins attiré notre attention :

Traçabilité : les compteurs de trafic en magasin se sont étoffés et permettent maintenant de gérer des signaux multiples (beacon, wifi, bluetooth, nfc, rfid, reconnaissance faciale, app spécifique) pour suivre les clients, et, moyennant accord du client, lui soumettre des offres tenant compte de son cheminement, de ses achats et de sa position.

Imprimantes 3d : reliée à une application de personnalisation, elle permet en bout de chaîne l’impression de produits (plastique et de taille modérée) designés totalement sur mesure.

Meubles connectés : les meubles intègrent de plus en plus des écrans de formes diverses. Ces écrans sont à la fois le lieu d’affichage de contenus personnalisés, notamment en fonction de l’humeur détectée du client qui regarde (!!), mais aussi un lieu d’interactions qui propose par exemple d’essayer en réalité augmentée des vêtements et d’en voir immédiatement le rendu sans avoir à entrer dans une cabine d’essayage.

Ecran tactile au salon NRF 2015

© NRF 2015

Analytique : les 2 tendances aperçues sont d’une part, l’émergence de plate-forme de modélisation autonome (elles sont auto-apprentissantes ou facilement paramétrables par des non datascientists) et d’autre part l’extension de l’analyse aux textes mais aussi aux images. Une démo par exemple qualifiait les users instagram en fonction du contenu des photos postées et/ou appréciées.

En résumé, beaucoup de concret, un peu d’innovation et la confirmation que les orientations en matière d’innovations dans le secteur retail vont dans le bon sens et à la bonne vitesse.

Pour les avides de savoir, la plupart des conférences (vidéos) et des supports (pdf) sont accessibles depuis le site.
Crédits photos : NRF

Ecrire un commentaire

* Name, Email, Comment are Required