Fan de Facebook !

Fan de Facebook !

Le long-métrage de David Fincher The Social Network, qui relate l’aventure de Facebook et de son créateur charismatique Mark Zuckerberg fait un tabac. Ce film nous questionne sur le parcours d’un génie de l’informatique, sur les phénomène de société et sur les ressorts de l’innovation.

The Social Network : Les Chiffres

Les américains qui aiment les belles histoires, celles qui se chiffrent en milliards de dollars, se sont déplacés massivement dans les salles. En dix jours, le budget est déjà amorti avec plus de 46 millions de dollars de recettes. En France, The Social Network démarre très bien et se place en 2° position au box-office dès la première semaine avec près d’un demi million d’entrées.

Hollywood machine à succès

Pour adapter la fable à l’écran, la machine Hollywoodienne a rassemblé tous les ingrédients d’un cocktail explosif : ticket gagnant avec le réalisateur David Flincher (Seven, Benjamin Button) et le scénariste Aaron Sorkin mais aussi un casting irréprochable avec des jeunes talents comme Jesse Eisenberg, Andrew Garfield et un certain Justin Timberlake.

Si le succès du film est en partie alimenté par la controverse concernant la vente d’informations personnelles à des entreprises privées, ce long métrage reste le chef d’œuvre de Fincher. Sublime photographie, casting parfait, dialogues mémorables : gageons que The Social Network figurera sur la liste des nominés aux prochains Oscars.

Une success story de l’informatique

Dans notre village planétaire, avec un demi-milliard d’accros à Facebook, le rêve américain est incarné une fois de plus par une réussite qui dépasse l’entendement : richissime grâce au Web, ce film relate l’aventure de Mark Zuckerberg qui devient, à 26 ans, l’un des fameux « 40 under 40 » du magazine Fortune. Ce génie de l’informatique, cet entrepreneur, ce visionnaire aura su exploiter les penchants les plus intimes de la nature humaine pour imaginer la sociabilité virtuelle.

Une tragédie moderne

Forcément, ce film n’est pas un documentaire consacré à la création de Facebook. The Social Network dresse le portrait d’un personnage tragique. En accentuant les travers du personnage, en soulignant les épisodes controversés (de rupture en trahison, de confrontation en poursuites judiciaires, de piratages en détournements) le film intente en quelque sorte un procès d’intention à Mark Zuckerberg, pris au piège de son propre aveuglement.

The Social Network fait le postulat du pacte Faustien : Mark Zuckerberg aura tout, la jeunesse, le succès et la richesse, mais, aveuglé par ses passions l’homme s’enfermera dans une solitude dorée.

Faut il condamner Mark Zuckerberg ?

Faut il condamner Mark Zuckerberg ? Foncez dans les salles, c’est à vous de juger ! Vous avez lu ce billet jusqu’au bout ? c’est que Mark Zuckerberg peut compter sur un ami de plus pour faire le buzz !

Pour en savoir plus

La bande-annonce www.youtube.com/watch?v=pWgJn2-KrbE

Les salles en ce moment

http://www.google.fr/movies?near=paris&hl=fr&sort=1&ei=4WDRTPisEsqw4AaaxOCkDA&mid=33c0dd4d3301034b

Facebook

http://fr-fr.facebook.com/

Ecrire un commentaire

* Name, Email, Comment are Required